• Le cygne blanc en image et en rimes

     

    L'oiseau blanc

     

    De la falaise noire

    Filtre le filet d’eau

    Qu'un froid en toute gloire

    Emprisonne aussitôt

    Façonne, cristallise

    En majestueux cygne blanc

    Merveilleuse surprise

    D’un hiver finissant

    Chacun s'immobilise

    Les cimes reverdies

    Repoussent loin le souffle chaud

    Pour prolonger la vie

    D'un aussi  bel oiseau


    SIDO

    « Un souffle, une penséeDu rouge du blanc : Un autre regard »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    6
    Lundi 12 Mars à 13:47

    Je ne me lasse pas de cette image et les mots qui l'accompagnent. Hélas, je ne pourrai l'accrocher chez moi, n'étant pas seul décisionnaire et tout le monde n'est pas de mon avis à la maison... 

      • Mardi 13 Mars à 09:14

        Aucun pb, L'apprécier ici et le dire est une récompense ! Merci

    5
    Dimanche 25 Février à 00:29

    Eh oui, le printemps si près mais encore si loin en même temps, quand on pense à ce souffle hivernal glacial qui nous caresse le front en ce moment.

    L'image est absolument envoûtante, sublime, je t'aurais presque demandé de m'autoriser à l'accrocher dans mon salon, ça ferait un joli tableau. Et bien évidemment, tu as su la marier à des mots d'une poésie élégante, TA poésie. Merci pour ce partage.

    Fabrice

    4
    Lundi 19 Février à 17:25

    Graphisme et poème extraordinaires.

    3
    Dimanche 18 Février à 11:40

    Ce graphisme est extraordinaire.. Un enchantement pour le regard et bien sûr, le texte qui l'accompagne est superbe.. le printemps si près mais encore loin .. juste les mots pour un lien majestueux.

    2
    Dimanche 18 Février à 09:50

    Le tableau est très beau et le poème aussi.

    Merci pour le partage, Sido.

    Passe une douce journée. Bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :