• Marine rêvée sur un poème romantique


    "Vois ! cette mer si calme a comme un lourd bélier
    Effondré tout un jour le flanc des promontoires,
    Escaladé par bonds leur fumant escalier,
    Et versé sur les rocs, qui hurlent sans plier,
    Le frisson écumeux des longues houles noires.
    Un vent frais, aujourd'hui, palpite sur les eaux,
    La beauté du soleil monte et les illumine,
    Et vers l'horizon pur où nagent les vaisseaux,
    De la côte azurée, un tourbillon d'oiseaux
    S'échappe, en arpentant l'immensité divine. "

    .... (extraitt)

    Lecomte de Lisle (1818-1894)
     " Les rêves morts" (poèmes barbares)


    SIDO




    « Paysage ..toile photographique abstraiteMystère en blanc et bleu »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    4
    Samedi 8 Février 2014 à 23:37

    L'image et les mots sont en parfaite osmose.

    J'aime beaucoup la poésie de Leconte de Lisle.

    Renaud

     

    3
    Mardi 4 Février 2014 à 16:49

    Un bel imaginaire  !

    Ce vent léger et tes voiliers m'entraînent au loin, loin de la réalité...

    2
    Dimanche 2 Février 2014 à 00:36
    J'aime beaucoup l'image qui est fort bien accompagnée
    1
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 10:57

    Très jolie création Sido, elle me plait particulièrement. Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :